Ibifornia de Cassius (2016)

Il aura fallu attendre 10 ans et la sortie de 15 again pour que le duo Cassius (Philippe Zdar etibifornia Boom Bass), représentants de la french touch, sorte son quartième album chez Ed Bangers Records, label qui n’aura pas chômé cette année 2016 avec les nouveaux albums de Justice ou encore Mr Oizo. Ce Ibifornia à la pochette joliment colorée porte la recette dans son nom même qui met à l’honneur un pays alliant l’esprit de la fête d’Ibiza à la chaleur sensuelle de la Californie.

Résultat, un album résolument festif animé par un véritable vent d’optimisme parfait pour démarrer 2017 du bon pied.Cet album devrait accentuer votre schizophrénie musicale tant il se développe en deux grands mouvements. Excepté le morceau d’ouverture The Missing porté par Ryan Tedder (et oui je ne rêve pas, je viens de citer un des chanteurs de One Republic…) et Jaw placé sous le signe de la pop tropicale, la première partie est plutôt orientée dance-floor avec des résurgences de house ibizienne. Action, porté par Cat Power et Mike D des Beastie Boys, est juste entêtant sur ses presque 9 minutes! Un morceau d’une richesse incommensurable qui devrait réveiller en vous les démons de la danse. Go up avec Pharell Williams au chant et l’inégalable Cat Power reste dans la même veine entêtante, cette musique est juste viscérale. Ibifornia, le titre éponyme, clot le premier mouvement de l’album avec ses 9 minutes instrumentales plus âpres où les bruits de la jungle viennent instaurer un climat un brin inquiétant.

La deuxième partie est elle plus apaisée, plus downtempo. Passé le Hey You! Ryan Tedder revient nous embêter avec son esprit pop (je déconne, il chante pas mal le bougre!), on a deux sommets contemplatifs, le sublime Feel Like me (Cat Power je t’aime) et Blue Jean Smile où l’esprit indie rock du chanteur de Portugal, John Gourley, brille avec délices. Deux petits titres supplémentaires pour nous faire atterrir et il ne reste plus qu’à tourner fébrilement sa mappemonde en cherchant désespérément Ibifornia. Mais non il faut se rendre à l’évidence, il faudra se contenter de voyager avec l’esprit à travers cet album puissant.

Bonne écoute à tous et bonne année 2017!

En cadeau le clip kitsch et drôlissime d’Action dans lequel vous pourrez essayer de retrouver les deux membres de Cassius (ok c’est facile…), Cat Power, Mike D et Pedro Winter, le patron du label Ed Banger.

Sylphe

Publicités

Une réflexion sur “Ibifornia de Cassius (2016)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s