Après le tremblement de terre à Etampes

collectif

Le collectif Quatre ailes présente Après le tremblement de terre, une adaptation théâtrale de deux histoires tirées du recueil de nouvelles de Haruki Murakami, samedi 2 février à Etampes.

Renseignements et réservations : 01 69 92 69 07- service.culturel@caese.fr

A travers le réalisme magique propre à Murakami, le spectacle superpose deux histoires pour évoquer les peurs qui nous ébranlent suite à des événements terrifiants.

Une nuit à Tokyo, peu après le tremblement de terre qui a secoué Kobe, Junpei, auteur de nouvelles, est appelé chez son amie Sayoko dont il est secrètement amoureux. Elle n’arrive pas à rassurer sa petite fille en proie à un cauchemar récurrent. Junpei invente alors pour endormir Sala l’histoire d’un ours mélomane… Dans un autre appartement, Katagiri, chargé de recouvrement pour une grande banque, reçoit la visite d’une grenouille de deux mètres de haut. Elle lui demande de l’aider à combattre un lombric géant qui menace d’anéantir Tokyo.(source : Collectif Quatre ailes)

S.J.

Publicités

Un chat noir, Van Gogh et une jeune fille

                                                        Le lundi, c’est lecture !

Aujourd’hui, c’est bandes dessinées, proposées par Aurore et Jason de 1ère L, et Héloïse de 2nde13.

chat noirLe chat noir – Edgar Allan Poe

Il s’agit d’un recueil de nouvelles avec des histoires plus surprenantes et plus étranges les unes que les autres. L’atmosphère de ces nouvelles est lugubre, sombre, et nous fait frissonner tout du long . Les dessins accompagnent bien le thème.

Les nouvelles tournent toujours autour de la folie et du meurtre, les histoires sont toujours bien racontées, le lecteur ne s’ennuie jamais. Quelques moments de suspense et l’auteur nous emmène à la fin du récit sans perte de temps.

Cet univers sombre me plaît, même s’il est parfois dérangeant. Le fait que ce soit une bande dessinée est également plaisant, on retrouve le thème noir et sombre à travers les dessins qui sont réalistes, malgré quelques exagérations des traits des visages qui rendent les histoires enc—-ore plus effrayantes. Aurore W. 1ère L1

 ——

Van GoghLa ligne de front : Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh – Manu Larcenet

Pendant la guerre de 14-18, Vincent Van Gogh est envoyé au front par le Président du Conseil qui lui donne pour mission de dépeindre la guerre. Sur son chemin il rencontre deux déserteurs qui lui expliquent qu’il n’y a pas de mots pour décrire ce qui se passe en première ligne. Ils seront d’ailleurs exécutés par la suite.

Van Gogh va peindre la vie des soldats, mais ses œuvres déplaisent au général qui l’envoie sur la ligne de front. S’approchant du no man’s land, il est confronté aux mêmes difficultés que les soldats. Au fil de l’histoire, Van Gogh semble perdre la tête, car il voit parfois des visages des personnes métamorphosées en oiseaux. Le Président du Conseil ne va pas aimer ses œuvres. Le peintre, devenu caporal, va sombrer dans la démence. Cette bande dessinée au langage assez cru, montre l’inutilité de la guerre. Jason 1ère

——–

Celle que… – Vanyda

La trilogie de Vabyda, Celle que je ne suis pas, Celle qui je pourrais être et Celle que je suis, raconte les choix d’une jeune fille, Valentine. C’est l’histoire de sa vie , ses sentiments et ses émotions -joie, déception, ennuis, amour. J’ai trouvé cette série très sympathique car d’une certaine manière, on peut penser que les personnages nous ressemblent. Héloïse 2nde13

 

 

Des sorties à prévoir

Pour conjurer la grisaille et lutter contre la morosité, faites-vous plaisir !

Quelques dates à retenir, des réservations à faire peut-être…

Musique

festival avant travaux

  • Le Festival Avant travaux de Saint-Jean de la Ruelle – du 26 janvier au 10 février

Au programme Albin de la Simone le 26 janvier, Emily Loizeau le 27 janvier, Garçons le 31 janvier, Nuits Blondes le 1er février, Sandra Nkaké le 2 février, Carine Achard le 8 février, Pierre Lapointe le 10 février. Les détails ici.

  • Thomas Fersen et son quintet à Etampes 28 janvier

 Littérature – Théâtre

  • Bar à textes autour de Charlotte Delbo (écrivaine résistante et déportée) avec Valentine Goby au Théâtre Clin d’oeil à Saint-Jean-de-Braye, le 2 février. (Réservation 02 38 21 93 23)
    • Pour en savoir plus sur Charlotte Delbo.
    • Pour en savoir plus sur Valentine Goby, auteure de Kinderzimmer, Un paquebot dans les arbres, romans disponibles au CDI).

Cinéma

télérama

  • Festival Télérama du 24 au 30 janvier 2018 vous invite à voir ou revoir les films de l’année sélectionnés par la rédaction. Grâce au pass pour deux personnes que vous trouverez dans les Télérama des 17 et 24 janvier 2018 et sur le site, vous recevrez en échange une carte valable jusqu’au 30 janvier, qui vous permettra de bénéficier du tarif de 3,50 € par personne et par séance. Le programme des films ici.

S.J.

Nulle et Grande gueule

Le lundi, c’est lecture !

n et gr gUrsula et Matt se croisent depuis l’école primaire, et au lycée dans certains cours, sans plus. Ils sont trop différents.

Elle est plutôt solitaire, complexée par sa grande taille et son physique en général. Elle dit se moquer de l’opinion des autres et les tient à l’écart par le sarcasme et l’humour froid. Elle s’appelle elle-même La Nulle, c’est dire l’opinion qu’elle a d’elle-même !

Matt est populaire, bien intégré dans un groupe de bons copains, valeur sûre du journal du lycée et du cours de théâtre. Il est le rigolo de  service, toujours prêt au bon mot ou à la bonne blague pour plaire aux copains. C’est cette faiblesse qui va lui causer tant de problèmes, à lui et à sa famille, et qui justifie qu’il se donne le surnom de Grande Gueule.

Il va devoir subir les interrogatoires de la police, les soupçons de ses amis et surtout la mise à l’écart de tous. Lui qui était si bien intégré ! Tout son univers s’écroule et il ne doit de ne pas sombrer qu’à l’appui inconditionnel d’Ursula qui ne supporte pas l’injustice.

Finalement leur rencontre va permettre à chacun d’être soi-même et de s’accepter tels qu’ils sont.

Dans ce roman, Joyce carol Oates démonte le mécanisme de la rumeur, comment elle s’insinue dans un groupe, et comment elle peut détruire et laisser un traumatisme indélébile.

Si cette histoire permet à l’auteur de férocement critiquer la société américaine, elle donne aussi à entendre la voix des adolescents dans ce qu’elle a  d’universel. Elle aborde, souvent avec humour, toujours avec pudeur, le problème de la relation aux autres, le mal-être, la difficulté d’exprimer ses sentiments, celle de devenir adulte, la relation entre les parents et les enfants.

Ce premier texte pour la jeunesse de Joyce Carol Oates,  aurait toutefois gagné en puissance si la fin n’avait été si prévisible. Mais peut-être serez-vous d’un avis différent.

Roman disponible au CDI

S.J.

New-York à Paris

Vous avez toujours voulu visiter le MoMA (Museum of Modern Art) à New-York mais vous n’avez ni le temps ni les moyens d’y aller ?

Pas de problème ! Jusqu’au 5 mars, il vous suffira d’aller à Paris, à la Fondation Louis Vuitton et vous y découvrirez 200 œuvres venant tout droit du MoMA.

Vous pourrez en profiter pour admirer le magnifique bâtiment dessiné par Frank Ghery (photos issues du site de la Fondation).

LE-MOMA-A-PARIS_3712065072463582597__2

« Etre moderne : le MoMa à Paris » jusqu’au 5 mars 2018 présente un grand éventail d’œuvres acquises par le MoMA au fil des décennies, depuis les premiers grands mouvements de l’art moderne jusqu’aux œuvres numériques les plus récentes, en passant par l’expressionnisme abstrait, le minimalisme et le pop art. (source : Fondation Louis Vuitton).

Quelques œuvres à découvrir et qui vous donneront peut-être envie d’aller en voir plus.

20171111_132400[1]
Mark Bradford, Let’s walk in the middle of the ocean, 2015
Vous pourrez aussi faire partie d’une œuvre avec la performance de Roman Ondak. Il suffira d’entrer dans une salle, de vous laisser mesurer par un des personnels qui tracera un petit trait représentant votre taille et indiquera la date et votre prénom. Vous serez ainsi intégré à un immense portrait des visiteurs.

Roman Ondak, Measuring the Universe

20171111_150102[1]
Edward Hopper, House by the railroad, 1925
20171111_150040[1]
Paul Cézanne, Nature morte aux pommes, 1895-1898
20171111_143256[1]
Jasper Johns, Map, 1961
20171111_142058[1]
Gerhard Richter, September, 2005
20171111_140825[1]
George Brecht, Star ; Middle : End ; Arrow, vers 1966
20171111_140511[1]
Jeff Wall, After « Invisble man » by Ralph Ellison, The Prologue, 1999-2000
20171111_140116[1]
Bruce Nauman, Human/Need/Desire, 1983
S.J.

 

 

 

 

 

Nuit de la lecture

Le 20 janvier 2018 c’est la nuit de la lecture partout en France dans les librairies et les bibliothèques.

nuit lecture

Vous êtes invités à venir découvrir des lectures musicales, des spectacles de théâtre, des lectures en pyjama, sous la couette ou à la lampe de poche, des expositions, des projections de films, des jeux autour du livre et de la lecture (quiz, enquête, chasse au trésor ou autre escape game), des ateliers d’écriture ou de découvertes livresques, des conférences, des dégustations littéraires… et bien sûr des rencontres avec des écrivains. (source : Ministère de la Culture)

A Pithiviers, la médiathèque Denis Poisson vous invite à écouter des histoires de 17h à 20h.

Retrouvez le programme partout en France. (les événements à suivre aussi sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #NuitLecture).

S.J.

 

Stephen King

Le lundi, c’est lecture !

Si vous voulez trembler un peu et vous faire des frayeurs, voici trois romans de Stephen King lus par Lilas, Clémentine et Tom de 1ère L.

minuit 4Minuit 4 est en fait un recueil de deux romans courts. Le policier des bibliothèques raconte l’histoire de Sam Peebles, agent d’assurances, qui s’est vu avertir par la bibliothécaire de rendre les deux livres empruntés s’il ne veut pas voir arriver la police des bibliothèques. Cet avertissement fait resurgir une peur d’enfance. Plus tard il apprend par son assistante que la bibliothécaire est morte depuis longtemps. J’ai bien aimé cette première histoire même si le suspense est un peu long à venir. Mais une fois qu’on est dedans, on a vraiment envie de savoir ce qui se passe.

 

Dans Le molosse surgi du soleil, Kevin Delevan, 15 ans, reçoit de son père un appareil photo, mais à chaque fois qu’il prend une photo, c’est l’image d’un molosse qui apparaît et à chaque fois de plus en plus près.

Même si j’ai aimé l’histoire, j’ai trouvé le suspense moins prenant. Lilas 1ère L

çaÇa relate l’histoire d’un petit garçon qu’on surnomme Bill le Bègue et de sa bande . Ce garçon se trouve confronté à la mort de son frère causée par un monstre. Ce même monstre revient vingt-sept ans plus tard et répète le même schéma de tuerie qu’il a employé auparavant…

L’histoire est assez compliquée du fait que les différentes histoires se superposent. Nous avons d’un côté le moment où les enfants sont jeunes et d’un autre l’histoire qui se passe vingt-sept ans après. Cela peut provoquer certaines difficultés de lecture. Le film sorti récemment a peut-être perturbé ma lecture. A vous de vous faire votre opinion. Clémentine 1ère L

shiningShining raconte les péripéties des Torrance, Jack ancien alcoolique, sa femme Wendy et leur fils Danny, chargés de garder un hôtel du Colorado pendant l’hiver. Danny a un « don » et un ami imaginaire qui lui rend visite lors de ses « prémonitions ».

Les Torrance ignorent que l’hôtel est hanté par une présence démoniaque. Grâce à son don, Danny va découvrir les sombres fantômes que les chambres de l’hôtel renferment. Mais le plus inquiétant est que Jack commence à montrer de plus en plus de signes de folie.

Ce roman n’est pas qu’un « livre pour faire peur », il aborde la complexité des membres d’une même famille, le point de vue de chaque personnage y est merveilleusement détaillé et il est difficile de prendre partie plus pour l’un ou l’autre.

King montre des personnages avec des problèmes, qui essaient (pas toujours de la bonne manière, certes) de s’en sortir. Il fait également de son roman une critique du mode de vie américain et dévoile le côté sombre des États-Unis. Une petite réserve toutefois sur la fin un peu trop rapide. Tom 1ère L

Ok go!!!!

Voici un groupe dont on parle bien plus souvent pour l’originalité de ses clips que pour sa musique : Ok Go.

Si leur nom ne vous dit rien, je suis sûre que vous avez déjà vu un jour ou l’autre une vidéo avec les membres de ce groupe en train d’exécuter une chorégraphie millimétrée sur des tapis de course (plus de  300 millions de vues).

Ce groupe de rock américain originaire de Chicago a compris qu’il n’y a pas de meilleure promotion qu’une vidéo virale. Alors pour leur quatrième album « Hungry Ghosts », voici le résultat : 4min12 d’une chorégraphie inédite d’imprimante !

Oui vous avez bien entendu, un mur de 567 imprimantes qui crachent des feuilles de couleurs en rythme, jusqu’à créer un kaléidoscope délirant et sans trucage.

Attention caution bobo-bio oblige, tout le papier a été recyclé et Green Peace a reçu un don.

E.H.

 

Connaissez-vous la Kpop ?

lv-0-bts
ibighit

La Kpop se définie par un genre musical originaire de Corée du Sud. Elle s’inspire de différents styles musicaux américains (Rap, HipHop, Rock, Pop…) mais les paroles sont en coréen.

On trouve plusieurs types de groupe : les boysbands (BTS), les girlsbands (Girl’s Generation), les solos (Jay Park) et les groupes mixtes (KARD). Ces différents groupes appartiennent à des labels (ou agences) comme les 3 plus influents : JYP Entertainment, SM Entertainment et YG Entertainment. Il existe également d’autres labels plus petits tels que Big Hit Entertainment, Fantagio ou Pledis Entertainment.

Avant de débuter dans un groupe, les « idols » (nom donné aux artistes) sont des « trainee » (nom donné aux futurs artistes). Ils passent d’abord une audition, puis, s’ils sont retenus, passent des années à s’entraîner avant de commencer leur carrière.

Nous pouvons donc retenir que la Kpop est un style très différent des musiques américaines ou françaises, de part la langue et les chorégraphies. De plus, les « idols » sont sur-entraînées et l’esthétique est très importante (clips, beauté en général, mode…).

Si vous désirez vous renseigner un peu plus sur les actualités Kpop, nous vous dirigeons vers K-Gen : https://k-gen.fr/

Mathilde et Lola – 2nde3

Blog – La mécanique du cœur – L’affaire Jennifer Jones

Le lundi, c’est lecture !

Très belle année 2018 à tous !

Et pour commencer cette année, voici trois conseils de Lorie, Anaïs et Myla de 1ère L.

 blogBlog de Jean-Philippe Blondel, raconte l’histoire d’un adolescent qui est furieux contre son père qui découvre son blog, son « journal électronique » par hasard et se met à « l’espionner ». Pour se faire pardonner, son père confie à son enfant un carton où se trouvent ses souvenirs de jeunesse les plus intimes. Il fait ainsi la « connaissance » de son père jeune, découvre qu’ils ont plein de choses en commun, et apprend un secret de famille bouleversant. La découverte peu à peu des secrets de son père crée du suspense, ce qui rend la lecture de plus en plus intéressante.

Dans ce court roman, beaucoup d’adolescents pourront s’identifier au narrateur. Certains adultes pourront même se reconnaître dans l’attitude des parents. Ce livre est vraiment génial et accrocheur grâce à une histoire simple et particulièrement bien écrite. Lorie B. 1ère L

 

malzieuLa mécanique du cœur – Mathias Malzieu

C’est l’histoire d’un garçon né le jour le plus froid du monde et avec le cœur gelé. Pour remédier à cela, Madeleine, sa mère adoptive, remplace son cœur par une horloge. Il n’a que trois règles à respecter : ne pas toucher à ses aiguilles, maîtriser sa colère et ne jamais tomber amoureux. Malheureusement, le jour de ses 10 ans, il tombe sous le charme d’une petite chanteuse nommée Miss Acacia. Peu après, elle disparaît, et c’est ici que commencent les aventures de Jack cherchant Miss Acacia à travers l’Andalousie.
J’aime beaucoup ce livre car c’est un roman que je lisais déjà quand j’étais petite et qui m’a donc rendue nostalgique. De plus, l’histoire est vraiment originale et m’a emportée dans un autre monde. Il s’agit d’une aventure passionnante et entraînante qui parle d’amour.
L’auteur étant aussi chanteur, il a composé plusieurs chansons qui, lorsqu’on allie lecture et écoute, nous plonge encore plus dans l’univers du roman,
La mécanique du cœur est donc aussi un album de Mathias Malzieu qui en a également réalisé un film d’animation.

Anaïs Q. 1èreL

l'affaire jennifer jonesL’affaire Jennifer Jones – Anne Cassidy

Ce roman retrace la nouvelle vie d’Alice Tully, 17 ans, anciennement appelée Jennifer Jones et tristement célèbre pour avoir tué une petite fille de son âge six ans auparavant. Elle tente de se réinsérer dans la société malgré le crime commis, elle travaille, vit dans une famille d’accueil, a un petit ami. Malheureusement, un jour son passé la rattrape et sa véritable identité est révélée au grand jour. Elle se retrouve donc forcée d’abandonner ses proches et doit une fois encore commencer une nouvelle vie sous un autre nom.

Cette histoire est intéressante, et plutôt simple à lire malgré les nombreuses analepses où l’on apprend justement les circonstances et les raisons du crime qu’elle a commis. Nous nous rendons compte au fur et à mesure de la lecture qu’elle n’est pas une mauvaise personne et son personnage devient attachant. On doit presque attendre la fin du roman pour comprendre le meurtre dont il est question depuis le début, cela met en place un certain suspense que j’ai également aimé. Myla V. 1ère L