BD Boum et Emmanuel Lepage

Du 22 au 24 novembre, la BD est à l’honneur à Blois

BDBoum

Des rencontres avec des auteurs, des expositions, des films….

Cette année, BD Boum doit son affiche à Emmanuel Lepage qui présidera également le festival. Une exposition sera consacrée à son album Ar-Men.

Lepage4

 

Mêlant fiction, documentaire et légendes, Lepage retrace l’histoire d’Ar-Men, le phare breton le plus exposé aux furies de la mer et le plus difficile d’accès. Avec un documentaire sur les phares.

 

 

 

 

D’autres albums de Lepage à découvrir.

Lepage5

 

La lune est blanche

Emmanuel Lepage a participé, en tant que chauffeur du convoi, au raid de ravitaillement de la base Concordia, située au cœur du continent antarctique. Son frère François, reporter-photographe, l’a accompagné. Ils témoignent de cette expérience à travers un documentaire mêlant bande dessinée et photographies.

 

Lepage3

Voyage aux îles de la Désolation

E. Lepage relate son voyage dans les Terres australes et antarctiques françaises accompagné de son frère et d’une amie journaliste. Il décrit son voyage à bord du Marion Dufresne, le navire qui ravitaille cet archipel et la beauté de ces îles, et montre les sentiments de la communauté scientifique prisonnière plusieurs mois au bout du monde.

 

Lepage2

Un printemps à Tchernobyl

E. Lepage a 19 ans quand se produit la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en avril 1986. Il regarde, incrédule, les informations à la télévision. En avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées

Lepage1

Les voyages d’Ulysse

Jules Toulet, artiste de la fin du XIXe siècle, a perdu Anna, sa muse. Errant dans Istanbul, il tente de retrouver la flamme créatrice de sa jeunesse. Il embarque sur l’Odysseus, mystérieux navire mené par le capitaine Salomé. Cette dernière compte sur lui pour l’aider à trouver un peintre nommé Ammôn.

S.J.

La Princesse de Clèves en BD

Le lundi, c’est lecture ! 

Couv_363545Si vous avez la chance d’être libres le vendredi 22 novembre et de pouvoir aller à Blois pour le festival de la BD, vous pourrez assister à une rencontre avec Claire Bouilhac, qui, avec Catel, a scénarisé et dessiné une adaptation du roman de Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves. 

Ecrit en 1678 par Madame de La Fayette, La Princesse de Clèves est un roman fondateur. La jeune Mademoiselle de Chartres y fait ses premiers pas dans la cour du roi de France, Henri II.

Entre cabales, médisances et galanteries, elle rencontre l’amour dans un univers pétri de conventions et retourne à son avantage les idéaux féminins stéréotypés de l’époque. Le récit propose ainsi une forme de féminisme inédit, dans laquelle l’estime de soi prévaut et la raison triomphe de la passion. La délicate adaptation scénaristique a été réalisée à quatre mains par Claire Bouilhac et Catel.

La rencontre sera suivie d’une dédicace. (source : BD Boum)

Et si vous ne pouvez être à Blois le 22 novembre, il suffira d’être patients, la BD sera bientôt au CDI.

BDBoum

S.J.

Des sorties théâtre à prévoir

Encore des dates à réserver pour des adaptations de deux très beaux textes.

  • La Ménagerie de verre le 22 novembre à Fontainebleau.

Ecrit par Tennessee Williams, traduit par Isabelle Famchon et mis en scène par Éric Cénat

ménagerie

Tom, jeune homme sensible et insatisfait, a suivi son rêve : il est parti. Il a quitté sa ville et un environnement familial et professionnel étouffant… il a fui. Mais dans sa mémoire se rejoue un passé familial qui le hante, entre une mère obsédée par sa jeunesse perdue et une sœur maladivement fragile. (source : théâtre de Fontainebleau)

 

  • Black Boy  les 27,28 et 29 novembre à Montargis (Tivoli)

black-boy-768x583

Cette forme originale où se mêlent blues, dessin et théâtre, met en scène le premier roman écrit par l’Africain-Américain Richard Wright, sur le quotidien dans le sud ségrégationniste. Avec le bluesman Olivier Gotti, le dessinateur de bande dessinée Benjamin Flao et le comédien Jérôme Imard.  Plus de détails ici.

 

BBLe jeune Richard découvre la vie où la ségrégation raciale et la violence sont quotidiennes. L’enfant se refuse à l’admettre et s’enferme dans la solitude.

S.J.

Green Blood

Le lundi, c’est lecture !

Aujourd’hui, c’est Tom, grand lecteur de mangas, qui présente Green Blood, un manga très américain du très japonais Masasumi Kakizaki.


Green Blood nous parle de l’aventure de deux frères, Luke et Brad Burns. L’histoire se passe dans le New-York du 19ème siècle, à la fin de la guerre de Sécession.

Nos héros vivent dans le quartier de Five Points, là où règnent la misère, la criminalité et la prostitution. La pègre est également omniprésente et y fait régner sa loi.

Nous allons suivre pendant 5 tomes, les péripéties des deux héros qui vont tenter de survivre dans cette ville.

Tom – 2nde9

Quelques sorties à prévoir

A vos agendas pour quelques sorties dans la région ! 

Si vous aimez le théâtre 

  •  Adieu Monsieur Haffmann13 novembre  à Fontainebleau 
    Écrit et mis en scène par Jean-Philippe Daguerre

Paris – Mai 1942 : le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé Pierre Vigneau de prendre la direction de sa boutique, à condition de rester caché dans la cave.En contrepartie, il doit faire un enfant à l’épouse de son sauveur, lui-même stérile ! (source : Théâtre de Fontainebleau)

Représentation aussi le 8 mars à Etampes.

  •  La Loi des prodiges14 et 15 novembre à Montargis – Tivoli

Un seul en scène qui présente la Réforme Goutard , du nom d’un homme politique qui a décidé que l’art et les artistes étaient inutiles et qui part en guerre contre eux.

Plus d’informations ici.

Si vous voulez voyager à travers les livres 

  •   Inscrite dans la programmation des 500 ans de la Renaissance en Région Centre-Val de Loire, la conférence « Le (petit) monde du livre et de l’imprimerie à Venise (1469-1530) », créée et animée par Catherine Rideau-Kikuchi , historienne, spécialiste de l’histoire des débuts de l’imprimerie, auteur de La Venise des livres, 1469-1530, publié chez Champ Vallon en 2018. Elle invite à porter un regard différent sur l’histoire de l’imprimerie, du livre et de ses artisans. – 17 novembre – 15h30 – Atelier-Musée de l’imprimerieMalesherbes (source : AMI)

Logo-VIVA-LEONARDO-français-03-150x150

S.J.

La double vie de Cassiel Roadnight

Le lundi, c’est lecture ! 

imageChap, ado fugueur, refuse de donner son nom à quiconque le lui demande. Lorsqu’un policier croit le reconnaître,  il le ramène à sa famille, les Roadnight. Chap ne dit rien à ce policier ni à la famille dans laquelle on le fait entrer. On le prend pour Cassiel, le fils disparu depuis deux ans, il ne démentira pas, et fera en sorte de ne pas être démasqué.

Cette famille n’est pas idéale et petit à petit Chap/Cassiel va découvrir la vraie personnalité de Cassiel et va en même temps dévoiler sa propre histoire.

La tension monte tout au long du roman, le lecteur redoutant de voir le secret de Chap révélé, mais aussi parce qu’il cherche à savoir pourquoi Cassiel a disparu. Pourquoi est-il parti de cette famille, certes loin d’être parfaite, mais une famille quand même ?

S.J.

L’opticien de Lampedusa

Le lundi, c’est lecture ! 

imageL’opticien de Lampedusa – Emma-Jane Kirby
Emma-Jane Kirby est journliste à la BBC. Elle a reçu le prix Bayeux-Calvados 2015 des correspondants de guerre pour son reportage sur le sauvetage de migrants en Méditerranée. C’est là qu’elle a rencontré l’opticien de Lampedusa, qui existe vraiment, c’est son histoire qu’elle raconte dans ce roman.

L’opticien de Lampédusa a l’habitude de voir des hommes errer sur son île, des hommes seuls ou en petits groupes, des hommes démunis de tout, des hommes qui viennent d’ailleurs. La situation dramatique des migrants ne l’empêche pas de passer de bons moments en famille et avec ses amis.

Pourtant, lors d’un week-end entre amis sur son bateau, leur vie va basculer. Ils vont croiser l’horreur et jamais plus ils ne seront les mêmes devant la tragédie humaine de ceux auxquels on colle l’étiquette générique de « migrants ».

L’Opticien de Lampedusa est un court roman d’une grande intensité sur l’éveil de la conscience d’un homme.

Emma-Jane Kirby explique la genèse de son roman et sa rencontre avec celui qu’elle ne nomme jamais autrement que opticien de Lampedusa.

S.J.

Quand un prix Nobel joue les Youtubeurs

Dernier rendez-vous de la Fête de la science 2019

fds2019

Cette semaine, Michel Mayor et Didier Quelloz ont reçu le prix Nobel de physique pour la découverte de la première exoplanète en 1995.

La chaîne Youtube Axolot qui propose notamment des vidéos de vulgarisation scientifique, a demandé à Michel Mayor, astrophysicien de 77 ans, de jouer les Youtubeurs pour expliquer comment découvrir des exoplanètes.

On peut être un scientifique sérieux, prix Nobel et avoir le sens de l’humour ! La preuve avec cette vidéo parodique qui s’intitule « AstronoMich’ : Trouve ton exoplanète ». 

Michel Mayor alias AstronoMich explique tout et on comprend tout ! Il est également accompagné par Alexandre Astier, comédien féru d’astrophysique.

S.J.

Des sciences à écouter (2)

La Terre au carré

fds2019

C’est toujours la Fête de la science, et l’occasion de découvrir une autre émission qui traite de questions écologiques et environnementales.

 Dans La Terre au carré , Mathieu Vidard, aidé de nombreux invités, aborde des sujets qui traitent de l’actualité de la planète et des sciences de la nature et tente d’imaginer le monde d’aujourd’hui et de demain. (source : France Inter)

terre au carré

Des exemples d’émissions à réécouter, à podcaster… :

S.J.

Des sciences à écouter (1)

Sur les épaules de Darwin

La Fête de la science, c’est aussi l’occasion de découvrir des émissions de radio.

fds2019

Sur France Inter, les sujets choisis par Jean-Claude Ameisen sont assez éclectiques, de l’œuvre de Charles Darwin à l’évocation des travaux scientifiques les plus récents, mis en résonance avec la littérature, la philosophie, l’éthique, la poésie ou l’art.

Sur les épaules de Darwin, à écouter en direct chaque samedi matin, ou à podcaster.

darwin

Jean-Claude Ameisen est médecin, chercheur et professeur d’immunologie à l’université Paris Diderot. Ses recherches ont concerné principalement l’origine des phénomènes d’autodestruction cellulaire au cours de l’évolution du vivant et le rôle de la mort cellulaire programmée dans le développement des maladies. Engagé dans la réflexion éthique, il est président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), il a été membre et président du CCNE, du Comité d’éthique et scientifique de la Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap (FIRAH) et du Comité d’éthique de l’Inserm.
Impliqué dans le développement des relations entre science, culture et société, il est directeur du Centre d’Études du Vivant (Institut Humanités, Sciences et Société/Université Paris Diderot). (source : France Inter)

Quelques exemples d’émissions :

S.J.