Des sorties théâtre à prévoir

  • A Montargis, les 28 et 29 mars

J’ai bien fait ? par la Cie le Préau

index

Valentine a quarante ans, deux enfants déjà grands, des parents vieillissants, un mari souvent absent, un frère avec qui elle ne s’entend pas, plein d’anciens élèves qui peuplent ses rêves, plein de nouveaux qui remplissent ses journées. Elle déboule un soir dans la vie de son frère plasticien. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Qu’est-ce qu’elle a fait ? Un acte insensé ou l’acte qui donne un sens à sa vie ? Comment agir justement en conscience ? Son frère, son mari généticien de l’ADN ancien, une ancienne élève qui enchaîne les petits boulots, qu’ils le veuillent ou non, les voici tenus de chercher avec elle une réponse. J’ai bien fait n’oublie pas d’être une comédie parce qu’il faut rire aussi des questions dans lesquelles nous sommes empêtrés ! (source : Cie Le Préau)

  • A Pithiviers, le 31 mars au Théâtre du Donjon

VVG

Vincent une pièce de Léonard Nimoy interprétée par Jean-Michel Richaud

S.J.

Des idées de sorties en décembre

Envie de se changer les idées ? De se régaler les yeux et les oreilles ? Voici quelques idées de sorties pour ce mois de décembre.

  • Du futurisme à la naissance de l’abstraction (Kandinsky), conférence du lundi des Amis du Musée de Pithiviers par Serge Legat, conférencier des Musées Nationaux. Lundi 10 décembre à 18h au Théâtre du Donjon à Pithiviers
kandinsky
Dans le bleu
Kandinsky Vassily (1866-1944)
Allemagne, Düsseldorf, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen
  • Didon et Enée – Opéra d’Henry Purcell (Compagnie Arcal) – Dimanche 16 décembre au théâtre d’Etampes.  (réservations : 01 69 92 69 07 /service.culturel@caese.fr)
  • Moi et François Miterrand  au Théâtre du Donjon – Pithiviers – mardi 18 décembre. Renseignements et réservations ici.

Je vous prie de croire cher monsieur à l’assurance… Hervé écrit au Président. En 1983, le secrétariat de Mitterrand lui répond par une lettre type. Mais pour Hervé, une vraie amitié naît. Hervé Le Tellier, membre de l’Oulipo, invente l’histoire d’un homme ordinaire qui refait l’Histoire.

  • Somos – cirque acrobatique par la Compagnie El Nucleo – vendredi 21 décembre à Montargis. Infos et réservations ici.

S.J.

Des idées pour le week-end

  • Dimanche 10 juin, c’est la Fête de la Nouvelle au château de Chamerolles à Chilleurs-aux-Bois. Toute la journée dans le château et les jardins, chasse aux livres, lectures artistiques par des comédiens accompagnés de musiciens et danseurs, sieste littéraire, pour finir avec la remise du prix Boccace. Le détail de la journée ici.

nouvelle

  • Toujours dimanche 10 juin à Ondreville/Essonne (45), au moulin de Châtillon, la troupe des Chemins de l’Imaginaire vous présentera des saynètes dans différentes parties du site sur le thème « 1000 et une bêtes au Moulin de Châtillon« . Au programme aussi, une promenade dans les marais. Plus d’informations ici.

moulin

S.J.

 

Un mois d’avril en Festivals

Un mois d’avril très riche, des spectacles à ne pas rater. A vos agendas !

  • Soirées performances  du 3 au 14 avril à Orléans – Scène nationale. Pour aller à la découverte du spectacle vivant, mêlant toutes les disciplines artistiques :  danse,  théâtre,  musique, cinéma.
  • Text’ Avril (théâtre) du 16 au 21 avril au Théâtre de la Tête noire à Saran (festival des écritures contemporaines –  des auteurs, des metteurs en scènes, des compagnies, des comédiens, viennent confronter en présence du public, leurs points de vue sur les nouveaux textes. C’est aussi l’occasion d’assister aux prémices d’un futur spectacle et d’entrer dans le processus de création d’une œuvre). Le programme complet ici.
    Saran
  • Jazz or jazz du 24 au 28 avril – Orléans (quelques spectacles gratuits)

S.J.

Le violon du fou

Dernière sortie théâtre le 12 mai pour les 1ère ES1 dans le cadre de l’opération Lycéens et théâtre contemporain.

De nouveau au Théâtre de la Tête noire à Saran pour voir Le violon du fou, d’après le roman de Selma Lagerlöf, et mis en scène par Louise Lévêque.

Violon-du-fou-396x262

Gunnar et Ingrid, les deux héros, ont pour point commun de ne pas avoir trouvé leur place dans les rapports familiaux, sociaux et humains. Ensemble, guidés par l’art et l’amour, ils vont avancer dans leur quête pour se trouver et se reconnaître l’un l’autre. Ils se métamorphosent accompagnés par la musique. Le violon devient un personnage à part entière.

Louise Lévêque met en dialogue le conte avec les aspects du monde contemporain et la jeunesse d’aujourd’hui. Elle place au cœur du processus de création la rencontre avec des adolescents de différentes cultures. Des jeunes de Saran, qui auront préalablement répété avec l’équipe, feront entendre leurs voix pendant le spectacle.

Les paroles collectées seront comme un poème sonore composé de voix, de musiques et de sons concrets. Un violoniste sur scène dialoguera avec les comédiens. (sources : Théâtre de la Tête noire)

S.J.

Mayday

Dans le cadre de l’opération Lycéens et théâtre contemporain, les élèves de 1ère ES1 ont vu leur deuxième spectacle au CDN à Orléans, le 28 avril.

Ils étaient accompagnés de la classe de 1ère L/ES.

Mayday, de Dorothée Zumstein, mis en scène par Julie Duclos.

Mary Burns veut être interviewée. Elle doit raconter son histoire si elle veut en finir avec les secrets qui pèsent sur sa famille. Lorsque le récit commence, elle a un mari, une fillette, une autre identité. Mais le passé est là. Il lui colle à la peau. à onze ans, elle a tué deux gosses du quartier, puis a passé dix-sept ans en prison. Portraits en mouvement de femmes sur plusieurs générations, son récit fait apparaître d’autres figures féminines, qui nous parlent successivement, et nous mènent vers les non-dits du passé.

Dans MAYDAY, l’interview projetée en vidéo constitue le fil rouge de la pièce, créant un dialogue constant avec le plateau. La pièce ne raconte pas une histoire, mais tourne autour pour en livrer des bribes, des instantanés. Julie Duclos étoffe ce texte de Dorothée Zumstein d’un arrière-plan émotionnel intense. Sous les mots, derrière les images, on entend battre les cœurs. Les comédiens accèdent aux dérèglements intérieurs de personnages qu’ils ont fait leurs. (sources : CDNO)

S.J.

Léonie est en avance

léonie est en avance

Au théâtre du Donjon, le 24 mars, les 1ère L/ES ont assisté à Léonie est en avance (que l’amour doit donc être doux) adapté de Léonie est en avance  de Feydeau. 

Ce vaudeville était mis en scène par Tomas Gaubiac de la compagnie Rosa M.

Léonie est en avance (que l’amour doit donc être doux)
c’est une fantaisie sur un système où il n’y a pas d’amour.
Où il est question de haine de soi, de haine de l’autre.
De pouvoir. De frustration. De solitude.
C’est une fantaisie sur un monde égoïste devenu stérile.
Composée à partir du texte de Georges Feydeau.
C’est un farce féroce. Pour rire et prendre distance.
En réponse au marasme.  (source : Compagnie Rosa M.)

S.J.

Festival de Travers

Un festival de théâtre de rue, spectacles, concerts…. en deux temps à Orléans et Saint-Jean-de-la-Ruelle.

travers

Les 8 et 9 octobre des spectacles gratuits avec entre autres

Les yeux d’la tête

Karpatt

Tout le programme ici.

Et dans un deuxième temps des spectacles payants

  • au théâtre d’Orléans le 15 octobre,  Cinq , un spectacle de chanson françaises avec Imbert Imbert, Nicolas Jules, Chloé Lacan, Valérian Renault et Guilhem Valayé.

Imbert Imbert

  • à Saint-Jean-de-la-Ruelle le 19 octobre, Tourne Pouce, un conte musical par Barcella.

Tout le programme ici.

S.J.